Les écritures

Chaque élément de la gestion commerciale se ventile dans un ou plusieurs bordereau(x) d’écritures selon le mois, l’année de l’écriture qui correspond à un exercice et le journal comptable concerné :

  • Les factures de vente du négoce
  • Les factures d’intervention du S.A.V.
  • Les factures d’achats fournisseurs
  • La trésorerie clients
  • La trésorerie fournisseurs
La saisie des écritures comptables s’effectue dans un bordereau de saisie :
  1. Par exercice
  2. Par mois
  3. Par journal :
    • avec un compte comptable en contre-partie automatique
      • comme les journaux de trésorerie comme les banques (512), les caisses (530)
    • sans contre-partie automatique
      • comme les ventes, les achats, les opérations diverses …
Puis par la saisie de l’écriture :
  • DP : la date de la pièce comptable
  • Compte : le compte comptable (général ou auxiliaire)
  • Désignation : la désignation du compte
  • Libellé : le libellé de l’écriture
  • Pièce : le numéro de la pièce comptable (numérotation automatique possible
  • Échéance : l’échéance du paiement de la pièce comptable
  • Débit : la somme enregistrée au débit du compte
  • Crédit : la somme enregistrée au crédit du compte
Chaque écriture (=pièce comptable) saisie dans le bordereau est identifiée par un numéro séquentiel temporaire, et chaque ligne d’écriture se voit attribuer un numéro d’ordre en conformité avec l’article 1770 undecies de la loi n°2013-1117 de décembre 2013 relative à la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière. Les bordereaux sont tous référencés par un numéro incrémenté automatiquement. Ces bordereaux peuvent ensuite, à condition qu’ils soient équilibrés, être repris pour une saisie ou être basculer dans les comptes en mode brouillard par une première validation et en écritures définitives par une seconde validation. Cette option est appréciée car le processus de saisie est fractionné en trois étapes : saisie, validation en mode brouillard qui permet encore la modification des écritures et la validation en écriture définitives.
Cette fonctionnalité permet l’enregistrement automatique des écritures périodiques (Abonnements) en leur attribuant un numéro d’écriture et d’ordre lors de la génération de celles-ci dans les bordereaux. A chaque abonnement, vous associez une écriture comptable :
  • Abonnement
    • Un libellé,
    • Le journal comptable,
    • Le date du début de l’abonnement
    • Le date de fin de l’abonnement
    • La date de la prochaine écriture
    • La périodicité de l’abonnement (mensuelle, trimestrielle, etc),
    • La variabilité du montant de l’abonnement,
    • Le site de l’abonnement.
    L’écriture de l’abonnement :
    Compte_S/C Libellé compte Libellé écriture Débit Crédit
    401_EDF EDF EDF F n°xxxx 150,00
    606200 Electricité EDF F n°xxxx 125,42
    445660 T.V.A. Déduc. EDF F n°xxxx 24,58
Cette fonctionnalité permet la création du squelette de l’écriture comptable et facilite sa saisie dans les bordereaux de saisie. Pour chaque modèle, vous définissez :
  • une codification,
  • le compte comptable,
  • le type de journal,
  • le sens de l’écriture (débit, crédit),
  • le libellé,
  • le compte de T.V.A.,
  • le compte de contrepartie.
Il s’agit de rapprocher l’écriture d’une vente ou d’un achat avec l’écriture de son règlement.
  1. Le lettrage manuel de compte à compte
  2. Le lettrage automatique des clients
    • Des écritures associées à la gestion commerciale
    • Des écritures non associées à la gestion commerciale
      • Lettrage par n° de pièce comptable
      • Lettrage par montant
    • De toutes les écritures
      • Lettrage par n° de pièce comptable
      • Lettrage par montant
  3. Le lettrage automatique des fournisseurs
    • Des écritures associées à la gestion commerciale
    • Des écritures non associées à la gestion commerciale
      • Lettrage par n° de pièce comptable
      • Lettrage par montant
    • De toutes les écritures
      • Lettrage par n° de pièce comptable
      • Lettrage par montant
  4. Le lettrage automatique d’un compte
    • Lettrage par n° de pièce comptable
    • Lettrage par montant
  5. Le contrôle du lettrage
Cette fonctionnalité permet de retrouver une écriture qu’elle soit en mode brouillard ou validée sur plusieurs critères de recherches et quelques soient les dates de recherches.
  • Recherche par pièce
  • Recherche par montant
  • Recherche par libellé
  • Recherche par compte
  • Recherche sur les écritures lettrées
  • Recherche sur les écritures rapprochées (banque)
Cette même fonctionnalité permet :
  • de modifier, de supprimer une écriture en mode brouillard selon certaines conditions respectant l’article 1770 undecies de la loi n°2013-1117 de décembre 2013 relative à la fraude fiscale et la grande délinquance économique et financière.
  • de contre-passer une écriture validée ou en mode brouillard (génération automatique d’une nouvelle écriture en sens inverse).
Cette fonctionnalité permet de rapprocher les écritures des journaux financiers avec les relevés bancaires reçus de votre banque et d’éditer les écritures non rapprochées.

Logiciel de comptabilité